Dans les écrits relatant leur chemin à la recherche d’une vérité profonde, à un moment ou un autre les auteurs ont été éveillés à la spiritualité. Ce quelque chose en soi qui dépasse les capacités de compréhension intellectuelle mais qui pour autant n’annihile pas le mental et l’émotionnel. Le but de la spiritualité, serait l’Éveil à des niveaux supérieurs de conscience à partir duquel la paix intérieure devient constante et la joie intérieure permanente. La ferme conviction d’atteindre ce but est la première marche vers le succès.

Mais l’Éveil dans le sens magistral et spirituel du terme est un seuil et non un plafond car dans cette recherche de l’union avec une conscience cosmique présente en toute chose, on ne connait pas la limite, même dans les banalités de notre quotidien. Dans l’état de conscience éveillée on atteint à  la réalisation que les énergies sont toutes liées et agissent en résonance. Chacun de nous attire ce qu’il dégage. Mais attention, cet énoncé est valable tant pour les bons que pour les mauvais sentiments.

Des études de plus en plus nombreuses apportent la preuve que chacune de vos pensées, faible ou forte, bonne ou mauvaise, saine ou malsaine, détermine des vibrations qui affectent – avec plus ou moins d’intensité – ceux qui sont près de vous ou qui se trouvent dans le rayon de ces vibrations.

Ainsi contrôler ce qui se passe en vous c’est également contrôler ce qui vous arrive dans la vie.

Tout est lié.

Pour illustrer ce phénomène, les travaux de Masaru Emoto montrent que « l’eau change de structure sous l’influence de la pensée ». Jacques Collin chercheur indépendant – L’Eau miroir de notre âme – auteur du livre : « L’Insoutenable vérité de l’Eau  » rapporte que :

« l’eau de notre corps est l’autoroute d’informations données à nos organes et à nos cellules […] Lorsqu’elle est absorbée en toute conscience, elle est la révélation de notre structure profonde immatérielle et spirituelle ».

Le message de l’eau est alors: « puisque vous êtes composé de 70% d’eau, regardez en vous-même l’effet de vos pensées sur votre corps ».

On comprend là aussi l’effet vibratoire sur nos cellules de l’aliment que nous ingérons et donc l’importance du choix de son alimentation mais aussi des pensées d’amour ou de colère émises par la personne qui cuisine. L’expérience scientifique vérifie ici l’adage populaire « On est ce que l’on mange ».

En ce début du 21ème siècle, l’évolution des sciences se fait tellement rapidement que les scientifiques se posent la question: « Notre pensée n’influencerait-elle pas les résultats que nous attendons de nos expériences en laboratoire ? »

Pour comprendre ce phénomène et contrôler ce qui nous échappe encore, il manque une explication scientifique.

Tout élément de réponse est bienvenu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici