Vous avez donc maintenant des éléments vous permettant de mieux comprendre l’exploitation du système qui vous fait dépenser votre argent. Mais sortir collectivement de cette ornière et de ce cycle vicieux pour la société suppose de (re)construire un monde socialement cohérent. Pour y parvenir, il faut lutter avec les concepts de l’Ecologie environnementale. Mais cela ne suffit pas, il faut aussi lutter pour un monde d’égalité sociale avec les instruments et les concepts de la réflexion sociale et politique, mais aussi avec les concepts d’une écologie de l’esprit, que l’on retrouve dans les principes de la TUP.

« L’être humain vit bien en deçà de ses limites. Il possède des pouvoirs de toutes sortes, dont il ne tire généralement aucun parti. »
William James (célèbre psychologue)

La longue expérience des sages du passé nous a déjà montré que nous pouvons parvenir à un état d’intégrité et de parfaite cohérence intérieure seulement quand nous sommes connectés à l’Entité cosmique, la Conscience suprême, l’Energie universelle, le Guide intérieur, l’Esprit protecteur, … Quel que soit le nom qu’on lui donne dans diverses traditions, cette Entité est un guide indéfectible pour chacun.
En fait, c’est un ensemble harmonieux de niveaux physico-psychiques et spirituels inhérents à la nature humaine. Voir aussi à ce sujet le livre « Libérer l’intellect-Le nouvel humanisme » de P.R. Sarkar.

Comme nous l’avons vu dans les articles précédents, c’est bien en cultivant, en révélant vos qualités humaines profondes qu’elles s’affirmeront davantage dans votre esprit et annihileront le pouvoir de la négativité en vous. L’altération des états émotionnels agit comme un auto-sabotage. Il y a lieu alors de procéder à la pratique régulière d’auto-nettoyage de ces charges émotionnelles anormales, car elles gênent le processus vital, interfèrent avec le métabolisme cellulaire et perturbent l’activité du mental provoquant de l’indécision et de la confusion dans les idées, voire la peur de ce monde en plein bouleversement qui nous fait perdre un à un tous nos repères.

Vous devenez ou obtenez ce à quoi vous pensez le plus souvent

Tous les coachs de développement personnel vous le diront : le chemin vers le bonheur, la prospérité et la bonne santé passent d’abord par une bonne utilisation de ce que nous détenons tous : la pensée.
Il semble qu’en fait notre réalité soit réellement façonnée par nos certitudes, et souvent nos certitudes inconscientes. Ne laissez pas la publicité déterminer votre réalité, mais façonnez-vous plutôt mentalement le monde dans lequel vous désirez ardemment vivre. Vous concrétisez dans votre vie ce que vous avez d’abord visualisé (Voir aussi à ce sujet le livre « Yoga Psychology » de P.R. Sarkar)

Les personnes ayant développé une stabilité en elles-mêmes et une conscience sociale ont une capacité supérieure à la moyenne de pouvoir sortir de ce piège de l’exploitation psycho-économique. Certes le chemin n’est pas facile au début, mais dans tous les cas, nous devons acquérir et garder une vision honnête sur la façon dont nous vivons.

Le processus d’éducation pour tous a donc deux étapes : intellectuelle et psycho-émotionnelle. Selon l’observation qu’il n’y a de permanent que le changement, nous devons réexaminer voire (re)apprendre les besoins fondamentaux de la nature humaine et les vraies valeurs de la vie. Notons que pour permettre une élévation du niveau de compréhension moyen de chacun, des pratiques spirituelles non dogmatiques comme la méditation individuelle sont très utiles.

La méditation aide à résister à la pression sociale

Avec la méditation, les gens apprennent à mieux se connaître et ainsi, se situent mieux au sein de la société qui les entoure. L’influence de la masse atteint de moins en moins les gens qui méditent régulièrement. Ils se basent non plus sur les autres, mais sur leur propre personne afin de porter un jugement.
Quiconque a déjà testé la pratique de la méditation est à même de le dire : la puissance est en nous et nulle part ailleurs. Le plus gros du travail reste quand même d’extirper cette puissance de notre subconscient, de l’affûter pour prendre le contrôle de vos pensées et les guider dans la direction que vous voulez donner à votre vie et à votre environnement. Vos pensées sont la force directrice vers votre destinée et vers un monde nouveau.

Les personnes qui pratiquent la méditation sérieusement se connaissent mieux et apprennent aussi à voir les autres tels qu’ils sont, évitant ainsi les situations malaisées. Étant généralement plus heureux, ils voient les choses de façon plus positive, sans pour autant tomber dans l’optimisme béat.

Méditer, c’est s’isoler un instant du monde pour MIEUX VIVRE en société.

L’exposé des faits, les analyses et les pratiques que nous avons proposés au cours de ces cinq articles, sont utiles pour bien appréhender le monde d’aujourd’hui dans sa globalité physique, psychique, sociale et spirituelle permettant ainsi de développer une vision pour un avenir brillant pour tous.

Davantage d’argent dans la poche

Dès lors qu’on ouvre les yeux un petit peu, la première chose que l’on réalise est que nous avons beaucoup plus d’argent dans notre poche qu’on ne le pensait. Et deuxièmement, nous nous sentons mentalement libérés de la vague oppressive de la publicité capitaliste, celle qui dégrade les valeurs humaines.

Faisons remarquer qu’un smicard français fait partie des 10% les mieux lotis de la planète.
Nous sommes donc dans les pays riches responsables des cinq à six milliards d’autres êtres humains. Nous devons nous montrer plus solidaires avec les autres. Ceci est un sujet absolument essentiel pour l’avènement d’une société nouvelle permettant l’épanouissement harmonieux de tous les êtres vivants. La base de la société future est le développement durable sur toute la planète. L’objectif permanent de la société doit être d’apporter la sécurité et le bonheur à chaque individu.

La coopération de tous est donc nécessaire pour une éducation appropriée à chacun. Un maximum de gens devrait écrire leurs pensées, commentaires et expériences sur ce sujet.

Mais le système capitaliste le veut-il vraiment ? En diminuant les moyens d’éducation dans certains pays et en tentant de juguler l’expression populaire par la contrainte ou par la peur, il montre qu’il veut continuer à contrôler à sa manière les masses pour les maintenir dans l’ignorance des faits importants.

Une problématique naturellement tellement vaste qu’il est impossible de tout écrire ici et maintenant.

Vous l’avez compris, au final la réflexion doit porter moins sur le découpage de bons de réduction pour économiser son argent qu’à la question posée par Socrates il y a bien longtemps :

« Quelle est la bonne vie pour un être humain?»

En ces temps d’instabilité et de changements rapides, pour certains il s’agit de revenir à l’esprit des révolutions pour établir une société d’égaux. Pour d’autres, il y a lieu d’effectuer d’abord une révolution de l’esprit individuel. À Planète-pour-tous, nous pensons que les deux attitudes vont de pair dans l’action quotidienne.

Au plaisir de lire votre opinion.

La rédaction de Planète-pour-tous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici